LITHIAS AU PALAIS DE TOKYO

Encore un jour banane pour le poisson-rêve

 

Organisée en partenariat avec la fondation Bettencourt Schueller, l’exposition « Encore un jour banane pour le poisson-rêve » qui se tient au Palais de Tokyo jusqu’au 9 septembre 2018, présente dès son entrée une porte monumentale et deux statues brisées de Sphinx en pierre totalement identiques. Créée et réalisée par notre atelier Lithias (atelier sélectionné par la fondation) en collaboration avec le dramaturge de l’exposition, l’artiste Clément Cogitore, cette œuvre constitue le premier point de passage d’un parcours conçu comme un voyage initiatique. Appelée L’ÉNIGME, cette scène confronte un savoir-faire ancestral (la taille de pierre) à une technologie numérique de pointe (réalisation de la sculpture à partir d’un modèle 3D de l’antique sphynx du Temple d’Apollon d’Égine en Grèce).

Crédits photos Ghislain Moret de Rocheprise

RÉALISATION

 

Créé à partir du support 3D d’un modèle historique, le sphinx a été virtuellement brisé en intégrant des plans de brisures numérisés en 3D sur la pierre. Il a été ensuite dupliqué à l’identique puis ébauché au robot sur deux blocs de la même pierre avant d’être minutieusement repris à la main afin de parfaire l’illusion de symétrie. L’expertise de l’atelier est également entré en jeu dans le choix précis de la pierre afin d’approcher au plus près d’un aspect antique.